Pharmacie Decrouez

Article: L’intestin, ce cerveau caché

Mal aimé et souvent négligé, cet organe intéresse de plus en plus les chercheurs qui pourraient y trouver l’origine de certaines maladies comme la dépression, le surpoids ou le diabète. Vous voyez de qui il s’agit ? De nos intestins pardi ! Immersion dans notre ventre pour comprendre ce qui s’y passe réellement.

Des neurones dans notre tube digestif ?

Si notre cerveau compte entre 86 et 87 milliards de neurones, notre appareil digestif en dénombre environ 200 millions, soit l’équivalent du cerveau d’un petit chien. La science s’intéresse de plus en plus à nos intestins, plus particulièrement aux micro-organismes (plus de 10 milliards) qui colonisent le tube digestif et que l’on appelle le microbiote ou la flore intestinale.

À quoi nous sert ce deuxième cerveau ?

Nos intestins sont composés avant tout de cellules musculaires destinées au transport et à la digestion des aliments. Depuis les débuts de l’homme sur Terre, le tube digestif contribue au développement de son cerveau. Plus récemment, on a découvert qu’un système nerveux existait dans la flore intestinale et qu’il envoyait des signaux au cerveau sous la forme de neurotransmissions. Cette communication entre nos intestins (système nerveux entérique) et notre système nerveux central laisse fortement penser qu’un déséquilibre de notre microbiote influerait sur notre psychique et notre état de santé général.

Le ventre aux commandes de nos émotions ?

Le ventre est l’acteur de premier plan dans le contrôle de nos émotions pour les neuro gastro-entérologues. D’ailleurs ne dit-on pas « avoir des papillons dans le ventre », « avoir le ventre noué », « la peur au ventre », etc. ? Il faut savoir que 70 % des neurotransmetteurs utilisés par le cerveau sont fabriqués par le microbiote. Ce sont eux qui donnent la nature de l’information dans le système neuronal. Pour vous donner un exemple, la sérotonine, appelée hormone du bonheur ou de la sérénité, est fabriquée à 95 % par nos intestins. C’est elle qui régule notre humeur et nos comportements. Vous imaginez bien qu’un déséquilibre au niveau de la flore intestinale a des répercussions sur cette fabrication et en conséquence sur nos émotions. D’ailleurs, des tests sur des souris dont on a modifié le microbiote, ont montré que ces dernières montraient des signes de stress et d’anxiété.

Comment prendre soin de notre microbiote ?

Nous ne sommes pas tous égaux au niveau du microbiote intestinal. Son déséquilibre peut être d’ordre génétique, mais aussi provoqué par une mauvaise hygiène de vie. Une alimentation pauvre en sucres et en gluten ainsi qu’en produits transformés contribue à améliorer la flore intestinale. Les fibres, les légumineuses et les protéines sont recommandées ainsi qu’un apport en compléments alimentaires comme les probiotiques, qui vont rééquilibrer les bactéries du tube digestif.

Comment réparer de manière efficace ?

Le microbiote peut-être abîmé ou déséquilibré de plusieurs façons : infection de type gastro-entérite ou intoxication alimentaire, cure d’antibiotique ou prise de charbon actif qui vient détruire toute la flore…
À partir de là, on peut agir de deux manières différentes :
1. Par cure de PRObiotiques, qui consiste à amener du matériel vivant de manière à enrichir, ensemencer et diversifier la flore.
2. Par prise de PREbiotiques, il s’agit ici de venir “nourrir” une flore existante saine de manière à ce qu’elle se développe et qu’elle puisse apporter de manière optimale les bénéfices exposés ci-dessus dans l’article. Une des solutions est l’apport d’INULINE qu’on peut trouver sous forme de complément alimentaire en pharmacie 🙂 ou via l’alimentation dans l’ail, les oignons, ou le poireaux, à condition de les consommer crus…

Notre deuxième cerveau n’a pas encore fini de nous livrer tous ses secrets. Au-delà des troubles psychiques comme le stress et l’anxiété, certaines maladies telles que l’obésité, le diabète ou la dépression ainsi que les maladies neurodégénératives comme Parkinson ou Alzheimer pourraient trouver leurs origines dans notre ventre.

Lire cet article ne remplace pas l’avis d’un professionnel de la santé, ni une consultation médicale. Prenez toujours contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

L’article L’intestin, ce cerveau caché est apparu en premier sur Création de sites web pour pharmacies – MediaPharma.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Articles récents

L’intestin, ce cerveau caché

Mal aimé et souvent négligé, cet organe intéresse de plus en plus les chercheurs qui pourraient y trouver l’origine de certaines maladies comme la dépression,